Quand la Fifa embarrasse ses sponsors

Coca-Cola, McDonald’s, Adidas, Visa… Ils versent des millions d’euros chaque année à la Fédération internationale de football (Fifa) pour avoir le droit d’afficher leur logo dans les stades de la Coupe du monde. Leur image est associée à la Fifa pour le meilleur, mais aussi pour le pire. Les deux enquêtes pour corruption présumée, révélées mercredi 27 mai, mettent une nouvelle fois les sponsors de l’organisation dans l’embarras. L’un d’eux, Nike, est même implicitement visé dans l’une des procédures.

Francetv info revient sur leurs réactions aux scandales de ces dernières années.

Les affaires de corruption du « mercredi noir »

Personne ne leur a demandé de s’expliquer, mais ils ont préféré prendre les devants. Après l’annonce des arrestations de Zurich (Suisse), les principaux sponsors de l’organisation ont réagi. La majorité d’entre eux, comme Coca-Cola, Adidas ou McDonald’s, ont simplement demandé à la Fifa de faire le ménage. L’équipementier allemand encourage ainsi son partenaire « à continuer de mettre en place et à respecter des normes conformes à la transparence dans tout ce qu’il fait ».

Certains sont cependant allés un peu plus loin. Les cartes de crédit Visa ont menacé de se désengager. Faute de changements, « nous avons informé [la Fifa] que nous réévaluerions notre parrainage », a fait valoir Visa dans un communiqué, évoquant ses « profondes déception et inquiétude ». « En tant que sponsor, nous comptons sur la Fifa pour prendre des mesures rapides et immédiates pour régler ces problèmes », a ajouté Visa.

Même si la majorité des sponsors devrait continuer de soutenir la Fifa, la menace de Visa n’est pas à prendre à la légère. Fin 2014, l’organisation a perdu cinq partenaires, rapporte L’Equipe, avec les départs de Continental, Johnson

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *