Allez les Mourabitoune, faîtes nous rêver, faîtes nous vibrer !

Le samedi 24 Octobre sera une date historique en Mauritanie, dans la foulée d’un samedi 20 juillet 2013 où les Mourabitoune après une prestation de haute facture se qualifiaient pour la première fois en compétition continentale.

Un triomphe des Mourabitoune ce samedi Soir constituera un (autre) fait sans précédent dans l’histoire du football mauritanien. La Mauritanie conquérante sur le toit continental. Nous y croyons fermement ! Boubacar Beyguili et ces partenaires doivent matérialiser l’aspiration légitime de tout un peuple qui entend vibrer à l’unisson pour la patrie d’abord. Depuis des semaines, il n’a eu de voix que pour les Mourabitoune du bas peuple aux sommets des sphères étatiques. C’est légitime !!!Dés lors,les Mourabitoune, condamnés à gagner, ne doivent nullement décevoir leurs compatriotes qui, dans ces instants magiques de sensations fortes oublient la dureté des conditions de vie.

Les Mauritaniens dans une belle unanimité espèrent que les Mourabitoune seront dans le même état d’esprit : celui de confirmer et franchir d’autres paliers.

Les protégés de Corentin Martins mesurent à leur juste valeur l’enjeu de la rencontre de ce samedi soir. Depuis quelques semaines, la vie du pays est suspendue à la prestation de ses footballeurs. De l’issue de la confrontation face à un (autre) voisin cette fois-ci de l’Est dépendra (encore) en grande partie le sort du sport roi et des autres disciplines.

Les Mourabitoune, qui bénéficient manifestement (malgré la déconvenue du 18 Octobre à Bamako) des égards de tout un peuple et du réconfort aussi bien politique que matériel ont grand besoin d’une victoire ce samedi devant leur public, pour composter, pour la seconde fois d’affilée, leur billet pour Rwanda 2016.

Les Mourabitoune doivent être les maîtres de cette rencontre et devront tirer grandement leur épingle du jeu d’autant qu’un triomphe augmenterait leur côte déjà grandissante ,mais engendrerait un nouveau regain pour le sport et du coup de décrocher davantage de moyens conséquents au niveau des décideurs et d’autres mécènes.

Du fait que nos sports confondus vivent au rythme des performances et des contreperformances de notre football, les Mourabitoune se trouvent investis d’un rôle capital, au terme duquel un nouvel enthousiasme national aux sports naîtra en cas d’exploit

Devant des maliens bénéficiant certes d’une petite avance, en période de doute, les Mourabitoune pourraient bien profiter de la carte du match à domicile pour faire le jeu et le résultat à leur profit. L’esprit d’équipe et la volonté à toute épreuve ont permis aux joueurs, à bien des reprises surtout face au Sénégal, lors de la rencontre retour de juillet 2013, de livrer de bons matches.

Martins et ses protégés doivent transcrire dans les faits, l’attente et le rêve des millions de mauritaniens, qui attendent dans une certaine ferveur la seconde qualification historique de la Mauritanie à une phase finale de compétition majeure. Allez les Mourabitoune, faîtes nous rêver, faîtes nous vibrer !

THIAM MAMADOU www.rimsport.net

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *