Les télévisions mauritaniennes redevables d’un milliard Um de dettes publiques

Taqadoumi – Les dettes publiques dues aux chaînes de télévisions privées mauritaniennes sont faramineuses, révèlent des documents selon lesquels, ces créances seraient actuellement d’un milliard Um.

Cette situation financière malsaine ne compromet pas uniquement l’avenir de ces TV privées, mais également la faillite de leurs responsables, au cas où l’Etat leur impose de rembourser des dettes cumulées de plusieurs centaines de millions d’ouguiyas, sans aucune possibilité de les diminuer ou de freiner leur augmentation.

C’est la télédiffusion de Mauritanie (TDM) qui avait tenté par le passé de contraindre les TV privées à s’acquitter de leurs obligations financières au risque de se voir interdire toute diffusion, avant de recevoir des ordres venus d’en haut de renoncer à cette mesure, indique-t-on.

Les autres créances, qui s’applique aux autres chaînes TV au même titre que la TDM, sont exigées par le fisc.

Le gouvernement pourrait à tout moment contraindre ces TV privées à rembourser leurs dettes ou les ester en justice, surtout que les autorités n’ont pas annulé les créances qui continuent de grimper sans arrêt.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *