Boidiel déclare la guerre à Ould Abdel Aziz

Taqadoumi – Le Président du parti El Wiam démocratique et social Boidiel Ould Houmeid a officiellement déclaré, au cours d’une réunion du Bureau Exécutif de son parti, organisée mardi 15 mars dernier, la guerre au Président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le conclave d’El Wiam été convoqué sur demande du maire de Rosso, Diarra, pour protester contre ce qu’il a appelé, une adversité orchestrée contre lui, sur instruction de son ennemi politique, le Sénateur de Rosso, Mohcen Ould El Hadj, destinée à bloquer ses compétences de premier maire de la commune.

Boidiel comptait porter une plainte contre ce blocage en empruntant les procédures administratives régulières mais Diarra et la majorité du Bureau Exécutif du parti ont opté pour la confrontation, notamment en organisant un meeting à Rosso, pour protester contre les agissements du pouvoir et de Mohcen, ainsi que pour mener une campagne auprès des citoyens de la commune, pour apporter leur soutien au maire, dans son bras de fer avec le clan politique adverse.

Boïdiel, sommé, après le coup d’Etat mené par Aziz contre Sidi Ould Cheikh Abdallahi, de restituer des millions dépensés sans justification, pendant son passage à la tête de la CNAM, s’est exécuté pour éviter la prison.

Ses rapports avec Aziz se sont améliorés par la suite, lui permettant, en dépit de son opposition déclarée au Président mauritanien, de reprendre les fonds.

Toutefois, la majorité de ses activités politiques dissimilent une attitude de partisanerie dont entre autres son voyage avec la délégation présidentielle au cours d’une tournée effectuée par Aziz au Hodh Charghi et son accueil chaleureux réservé à l’homme fort de Nouakchott au cours de sa dernière visite effectuée à Keur-Macène.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *