Le fisc ferme les plus importantes pharmacies de la capitale

Mourrassiloun – Les services fiscaux relevant de la moughataa de Tevragh Zeina ont fermé toutes les pharmacies opérant dans les alentours immédiats du Centre Hospitalier National plus connu sous le nom de l’hôpital national de Nouakchott.

Les accompagnateurs des patients se sont retrouvés dans l’obligation d’aller dans le centre ville pour se procurer les médicaments non distribués par le dépôt central de l’hôpital.

Ce sont les locataires des dépôts pharmaceutiques, mis sous scellés par le fisc, qui seraient redevables d’impôts impayés de plusieurs mois, indique-t-on.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *