Mauritanie- Le torchon brûle entre le rapporteur spécial des NU, Alston et les autorités du pays

Mauriweb – Le communiqué de presse sanctionnant la visite effectuée du 02 au 11 Mai 2016 en Mauritanie du rapporteur spécial des nations unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’Homme, Philips Alston, n’est pas du goût des autorités de Nouakchott.

Curieusement, après une reprise jeudi par l’agence mauritanienne d’informations d’une partie du communiqué favorable au régime en place, le commissaire aux droits de l’homme et à l’action humanitaire est sorti de sa réserve pour s’inscrire en faux par rapports aux conclusions du missionnaire des nations unies.

Dans un communiqué-réaction, lu sur cridem, le Commissariat aux Droits de l’Homme et à l’Action Humanitaire indique qu’il « désapprouve fermement le contenu du communiqué de Presse rendu public, le Mercredi 11 Mai 2016 par le Rapporteur spécial des Nations Unies sur l’Extrême Pauvreté et les Droits de l’Homme, Mr. Philip Alston, suite à la visite qu’il a effectuée en Mauritanie ».

Les autorités mauritaniennes par la bouche du commissaire accusent même le rapporteur spécial des nations unies de « partialité », assénant qu’il a « clairement épousé les thèses de certains milieux et ONG hostiles au pays ».

Les autorités mauritaniennes ont enfin rejeté le communiqué du rapporteur spécial des nations unies qui indique que «La stabilité continue de la Mauritanie dans une région volatile risquerait d’être compromise à moins que les bénéfices de la croissance ne soient plus équitablement répartis »

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *