Ould al-Kharachi : Ould Abdel Aziz assumera la présidence du parti et continuera à gérer l’Etat

dim, 12/05/2019 - 22:39

Alhakika - Le président du groupe parlementaire de la majorité au pouvoir en Mauritanie, M. Mohamed Yahya Ould al-Kharachi, a déclaré que les choses ne changeraient pas après les élections de juin 2019 et que le système en place, serait maintenu.

La source a ajouté que la révélation a été faite par l’ homme ,lors d’une discussion récente avec certaines personnes, concernant l’avenir du régime actuel ,après les prochaines élections présidentielles. Ould Kharachi a souligné que le régime actuel continuerait, qu’on le veuille ou pas , affirmant que le président Mohamed Ould Abdel Aziz dirigera le parti Union pour la République (UPR ), après les élections et que les décisions finales émaneront du siège du parti.

Le chef du groupe parlementaire de la majorité a confirmé que le gouvernement serait proposé par le président du parti, qui serait le conducteur de la politique de l’État et son éclaireur.

Ould al-Kharachi considère comme une chose irréaliste , ceux qui disent que Ould Ghazouani aura ses propres décisions. Il a souligné dans ce contexte, que l’approche et les aspects du système ne changeront pas et que le futur président sera formel. Il supervise mais ne dirige pas. Les prochains jours feront paraitre des points sur les i.

Ould Kharachi a déclaré que l’existence du comité intérimaire chargé de diriger le parti ,est un scénario qui vise , après les élections, à élire le président Mohamed Ould Abdel Aziz à la présidence du parti Union pour la République. Et à partir de là, diriger discrètement le pays.

Le député au parlement a signalé que les choses ont été étudiées à l’avance sur cette base. Et ceux qui croient que Ould Abdel Aziz renoncera à ses fonctions de président effectif de la république ,nommant le gouvernement et initiant la politique générale du pays, se trompent et ne sont pas réalistes.

Nous notons que les déclarations de l’homme à ce sujet ne sont pas les premières. Elles ont été prédécédées par d’autres similaires, émises par quelques symboles du régime actuel. Lesquels répètent dans leurs salons de tels propos et affirment que leur soutien au candidat Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ould El Ghazouani n’est accordé qu’à la demande expresse du président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Source : http://www.alhakika.info/node/11632

Traduit par adrar.info

Ajouter un commentaire