Un concours International de récitation et de modulation du Coran a débuté, mardi à Nouakchott.

mer, 29/05/2019 - 10:15

Un concours International de récitation et de modulation du Coran a débuté, mardi à Nouakchott.

Dans son intervention, le ministre des Affaires Islamique et de l’Enseignement originel, M. Ahmed Ould Ehel Daoud a indiqué que l’organisation de ce concours traduit l’importance particulière qu’accorde le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à ceux qui mémorisent le Coran ainsi que son désir ardent de voir l’application de son contenu instaurer le développement, le pardon et l’amour entre les peuples.

Le ministre a affirmé que l’action son département vise à encourager les jeunes à étudier le Coran et à s’attacher à ses valeurs pour les préserver contre toutes les atteintes, de se comporter de la manière qui sied pour mieux les rattacher à leur identité islamique, marque d’honneur et de fierté.

En marge de la cérémonie, le directeur de l’orientation islamique, Dr Mohamed Lemine Ould Cheikhna Ould Cheikh Ahmed a souligné, dans une déclaration à l’AMI, l’importance de ce concours qui permet de renforcer les relations fraternelles entre les pays participants et d’assurer la poursuite de la quête du savoir par les "chenaghitas".

Cette compétition, pour l’acquisition du prix du Président de la République, a connu la participation des représentants de la Mauritanie, du Maroc, de la Tunisie, de l’Algérie, du Sénégal, du Niger, de la Turquie, de l’Égypte, du Mali et de l’Arabie Saoudite.

La cérémonie de cette compétition, qui dure 6 jours, s’est déroulée en présence du ministre de la Fonction publique, du Travail, de l’Emploi et de la Modernisation de l’Administration, du wali de Nouakchott Ouest, du secrétaire général du ministère des affaires islamique et de l’Enseignement originel et du président de l’Union Nationale des Imams de Mauritanie.

Ajouter un commentaire