G5-Sahel : M. Maman Sambo Sidikou appelle à un sursaut régional

mar, 11/06/2019 - 07:35

Niamey Soir - Ce lundi 10 juin 2019 dans l’après-midi, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini a reçu en audience à son Cabinet, le Secrétaire Permanent du G5 Sahel, notre compatriote M. Maman Sambo Sidikou.

A sa sortie d’audience, le Secrétaire Permanent du G5 Sahel dit venir faire au premier ministre le point des activités du G5 Sahel puis échanger sur la situation sécuritaire de cet espace. Il a évoqué en exemple la récente attaque au Mali qui a fait 95 morts au centre du pays et 19 civils « portés disparus ».

Selon, M. Maman Sambo Sidikou, la complexité des défis sécuritaires dans la région du sahel nécessite un sursaut de la sous-région. Les Etats doivent continuer à conjuguer les efforts pour relever ces défis en vue de garantir le vivre ensemble.

« Cela y va de la survie de notre espace » a ajouté le Secrétaire Permanent du G5 Sahel, qui a également abordé des questions de développement avec le Premier Ministre. Il s’agit notamment des services sociaux de base dont ont besoin les populations, des actions civilo-militaires de la force conjointe du G5-Sahel, de la situation des écoles dans les zones sensibles.

En ce qui concerne le soutien logistique de la communauté internationale, M. Maman Sambo Sidikou a affirmé que les choses avancent avec l’Union Européenne (UE). Dans le même sens, il a rappelé qu’après la Turquie, « La chine est venue récemment en force pour nous aider à nous équiper davantage à travers l’Union Africaine ». Cependant, a-t-il fait remarquer, « quel que soit le soutien des partenaires, en dernière analyse, ce sont vos efforts propres qui feront changer les choses dans votre pays ».

Enfin, M. Maman Sambo Sidikou a profité de cette rencontre pour féliciter le Premier Ministre suite à l’élection du Niger au Conseil de Sécurité de l’ONU. Toute chose qui, selon lui, traduit le sérieux des autorités nigériennes et le niveau appréciable de préparation pour atteindre cet objectif.

Pour rappel, le « G5 Sahel» ou Groupe de cinq (5) pays du Sahel: le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, a été créé le 16 Février 2014 à Nouakchott en République Islamique de Mauritanie. Il s’est doté d’une Convention signée le 19 Décembre 2014 et a son siège en Mauritanie.

Ce cadre institutionnel régional contribue à la mise en œuvre des actions de sécurité et de développement dans les Etats membres grâce notamment au renforcement de la paix et la sécurité dans l’espace du G 5 Sahel ; au développement des infrastructures de transport, d’hydraulique, d’énergie et de télécommunications ; à la création des conditions d’une meilleure gouvernance dans les pays membres ; puis au renforcement des capacités de résilience des populations en garantissant durablement la sécurité alimentaire, le développement humain et le pastoralisme.

niameysoir.com

 

Ajouter un commentaire