Ligue africaine des champions : le préjudice va être réparé

jeu, 06/06/2019 - 09:43

La confédération africaine de football a finalement décidé mardi, à l’issue d’une réunion extraordinaire de son bureau exécutif à Paris, de faire rejouer la finale de la coupe d’Afrique des clubs champions.

Près d’une semaine après avoir consacré la victoire de l’Espérance de Tunisie face au Widad de Casablanca, la CAF est revenue sur sa décision à l’origine d’une grande controverse dans les milieux sportifs.

Suite à une séquence litigieuse du match que l’arbitre gambien n’avait pu trancher en l’absence du VAR (vidéo assistance de l’arbitrage) pourtant prévue, et que les joueurs marocains considéraient en leur faveur, ces derniers ont tout simplement décidé de rejoindre les vestiaires et de ne pas terminer le match.

Les conciliabules et les tractations qui ont suivi cette situation, et les tentatives des officiels de la CAF de trouver une solution au problème pour que la partie se poursuive ont été stériles.

Finalement la CAF a décidé de faire rejouer la finale sur terrain neutre, après les phases finales de la coupe d’Afrique des nations prévue du 21 juin au 19 juillet prochain.

Le résultat du match « aller » 1 but partout à Casablanca reste maintenu.

Ajouter un commentaire